Le blog des eip

Les deux premières éditions du Paradoxe de la précocité intellectuelle furent assurées par le CRDP de Haute Normandie. La troisième édition fut torpillée par le Scéren-CNDP puis coulée par Bénévent. Ce blog en garde la mémoire.

11 mai 2019

Deux exemples du Paradoxe

L'actualité nous donne deux illustrations de la difficulté d'avoir un "haut potentiel".

Un esprit plus actif que la moyenne peut compliquer la relation avec l'entourage. J'ai déjà cité ici Emmanuel Macron, mais voici, coup sur coup, deux personnes qui font étalage de leurs dons hors normes. Il faut apprendre à nos élèves que c'est la première erreur à éviter.

Nathalie Loiseau, tête de liste LREM, aux européennes qui dans ses "mémoires" raconte combien elle était au dessus du lot .

Claire Nouvian candidate sur la liste Gluksman et écologiste militante qui au nom de sa science mais surtout de ses capacités intellectuelles évacue toute contestation du débat télévisé de CNews où elle était invitée.

Le dialogue devient aussitôt impossible et conduit à l'isolement. Il est vrai qu'à l'époque où ces adultes étaient scolarisés on ne savait pas que "la précocité intellectuelle " existait. 

Posté par djdj à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire